Hellfest Warm-Up à Montpellier avec Benighted, Ten56. et HM2

Un proverbe dit “puisque la montagne ne vient pas à nous, allons à la montagne”. Avec le warm up de ce mardi 23 avril ce fut l’inverse et c’est le Hellfest qui est venu à nous en terres montpelliéraines. Histoire de chauffer son public avant l’ouverture du festival le 27 juin prochain.

À 19h30, les portes de l’enfer s’ouvrent. Dès que l’on pénètre dans la Salle Victoire 2, on comprend que ce n’est pas seulement un concert qui nous attend mais une véritable soirée aux couleurs du HellFest. Tatoueur, photobooth, concours d’Air Guitar et stand de merchandising, tout est là pour nous faire signer un pacte direct pour l’enfer.

En tant qu’ambassadeur de la soirée, Jimmy Clisson annonce le programme de la soirée et ouvre les inscriptions pour le concours d’Air Guitar ainsi que pour le tatouage “pièce unique” qui sera réalisé au cours des concerts.

HM2

HM2 Warm Up Hellfest

La partie concert commence avec HM2 un groupe local formé d’un batteur et d’un chanteur/guitariste. La prestance scénique de ce dernier fait penser à un certain Tom Araya de Slayer. Par ailleurs, rien ne sert d’être huit sur scène comme SLIPKNOT quand on voit comment les compos dans un style powerviolence de ce duo déferlent sur le public. Le chanteur l’avait annoncé avant de démarrer : “Bon, ça va durer que 20 minutes et on n’aura pas le temps de s’arrêter !

La pause arrive vite et le show continue avec Jimmy Clisson qui fait passer les candidats de la 1ere partie du concours d’Air Guitar. Chacun défend alors son morceau l’espace de quelques minutes dans son propre style et dans la bonne humeur afin d’obtenir la meilleure note du public qui vote à main levée.

Ten56.

Ten56 Warm Up Hellfest Montpellier

La scène est enfin prête pour TEN56. qui la prend d’assaut.
La performance est tout simplement époustouflante ! Leur musique, qui oscille entre deathcore et metalcore, nous percute avec une série de morceaux issus de leur album “Downer”. Là aussi, les titres sont courts mais intenses. Leur musique précise est caractérisée par des ruptures impitoyables, un travail de guitare rapide comme l’éclair et une percussion ébranlante. Le chaos nous entoure alors autant sur la scène que dans la fosse qui a trouvé son public.

Benighted

Benighted Warm Up Hellfest Montpellier

Véritable pause, le tournoi d’Air Guitar se poursuit et nous permet d’apprécier le spectacle des nouveaux concurrents. S’ensuit la bande annonce de l’édition 2024 du Hellfest qui est projetée juste avant que les membres tant attendus de BENIGHTED fassent leur apparition.
Leur récent dixième album, “Ekbom”, est fraîchement sorti et ils saisissent cette opportunité pour présenter en live quelques titres dont les déjà fameux Scars, Metastasis ou encore Fame of the grotesque.
Affichant une brutalité exacerbée, ils nous offrent un spectacle sonore d’une intensité inouïe. Julien, au chant, passe des growls venus d’outre-tombe aux cris stridents. Les rythmes du couple basse/batterie sont d’une férocité implacable. Le public déjà bouillant de cette prestation dévastatrice en redemande sans cesse. Au bout d’une heure, BENIGHTED referme les portes de l’enfer et remercie chaleureusement le public qu’il trouve toujours aussi accueillant dans le Sud.

Dans l’attente du coup d’envoi du festival en juin prochain, cette soirée “warm-up” orchestrée par le Hellfest a été un véritable succès avec une immersion totale dans l’atmosphère du métal. Rendez-vous en juin pour la suite de l’aventure.

Texte et photos : Alex / Studio Dysphanie Concert (instagram)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *